Only Lyon - Tourisme et Congrès

Romain Vallet - Rédacteur en chef d'Hétéroclite
Soirée La Garçonnière au Ninkasi

La vie gay (friendly) un peu partout dans la ville

Romain Vallet, rédacteur en chef d'Hétéroclite

Romain Vallet, rédacteur en chef d'Hétéroclite, « un magazine gay mais pas que... ».
Il nous fait découvrir la vie gay friendly à Lyon, ses bons plans et adresses incontournables.

Elue 1ère ville gay friendly de France en 2014, Lyon compte forcément de nombreux bars et clubs gays/lesbiens... Mais pas seulement. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Au-delà des bars, clubs et lieux de rencontres, la vie gay (friendly) est présente un peu partout dans la ville, en commençant par des endroits inattendus, comme la Bibliothèque municipale de la Part-Dieu. Ici, vous trouvez, par exemple, le plus important centre de ressources sur les identités, sexualités, mémoires gay et lesbienne : le Point G. Il compte plusieurs centaines d'ouvrages écrits et filmés en plusieurs langues. C'est une exclusivité lyonnaise, qu'on doit notamment à Michel Chomarat.  
Lyon organise aussi régulièrement des événements gays ouverts à tous : les concerts du Chœur A Voix et à Vapeur, le Tournoi Tigaly (Tournoi International Gay de Lyon), le tournoi de rugby Ovalyon ou encore le festival Ecrans Mixtes...

Quel quartier recommanderiez-vous à coup sûr à des touristes gays/lesbiens ?

Pour être sûr de trouver un lieu à son goût, un seul conseil : direction le quartier des Terreaux. A partir des années 70, des établissements gays, lesbiens et friendly ont fleuri dans la rue Royale, proche des Terreaux (il existait déjà à Lyon quelques bars fréquentés par des homosexuels dans les années 30). Ils se sont ensuite multipliés dans les rues avoisinantes, notamment rue Romarin... Force est de constater que la plupart des bars, clubs et autres lieux de rencontres sont nombreux dans ce quartier, quoique pas très identifiables pour un œil non averti.

Quelles sont les "bonnes adresses" pour se détendre, partager un bon moment autour d'un verre ou faire la fête ?

Pour les plaisirs gourmands, Lyon propose de nombreux restaurants gay friendly comme L'Alter Ego, Chez Richard ou Casa Lola (ce dernier étant situé à proximité du quartier des Terreaux et de l'Opéra de Lyon). Des plaisirs de la chère à ceux de la chair, vous trouverez également à Lyon le plus grand sauna gay d'Europe : le Sun Lyon, avec ses 2800m² de décors bollywoodiens. N'hésitez pas avant cela à faire un tour dans des magasins spécialisés, comme "la boutique du plaisir" Le Dogklub.

Selon son profil et ses préférences musicales, on peut choisir l'établissement qui correspond le mieux à ses goûts. Le XS Bar et son voisin La Ruche (tous deux situés rue Claudia) font figure d'incontournables, tandis que le monde lesbien est bien représenté par Le Marais (l'unique club lesbien de France), Le L Bar (l'unique bar lesbien de Lyon), ou par des bars plus mixtes mais qui accueillent néanmoins une importante clientèle lesbienne, comme Le LiveStation-DIY, Les Feuillants ou Drôle de Zèbre. Les amoureux de la nuit se retrouveront obligatoirement à L'Impérial, à L'UC ou dans des soirées clubbing régulières, telles que La Garçonnière (au Ninkasi Kao ) ou Garçon Sauvage (au Sucre ).

Qu'en est-il de la vie associative, dimension importante de la vie LGBT lyonnais ?

Le Centre LGBTI de Lyon, rue des Capucins, regroupe près d'une trentaine d'associations de toute sorte : associations de lutte contre le sida ou l'homophobie, lesbiennes, trans, sportives, conviviales... Il est ouvert tous les soirs de la semaine et accueille des permanences, des réunions ou simplement des visiteurs venus boire un verre à sa buvette, discuter, trouver des infos, des conseils et de l'aide en cas de besoin. On y trouve une chaleur et une gentillesse qui forcent le contact et brisent les frontières. 

www.heteroclite.org

voir tous les commentaires

voir tous les commentaires

Tous les champs sont obligatoires

Réservation

Powered by Logo pilgo

Dans cet article